une journée médiatique de contestation contre la reforme STI du 21 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une journée médiatique de contestation contre la reforme STI du 21 octobre

Message  Pascal le Mar 19 Oct - 0:55

Voici un courrier du Snes très intéressant:
Roland Hubert
Co-secrétaire Général
Thierry Reygades
SNES enseignements technologiques



Note aux S1 des lycées.


Réforme STI, STL : Organisons la contestation.


Le conseil national a décidé de faire de la journée du 21 octobre (fin de la consultation sur les projets de programmes de STI, STL) une journée médiatique de contestation à la fois des programmes mais également des fondements même de ce projet.
Au niveau national, un petit déjeuner de presse sera organisé vers les média nationaux.

Nous proposons que cela soit doublé d'initiatives, vers les presses locales, (envois de communiqués de presse ou conférence de presse), organisées par les S1 des lycées à forte coloration technologique, avec des messages adaptés aux réalités des établissements.

L'objectif est de faire en sorte que de l'ensemble du territoire monte la réprobation des enseignants à l'encontre de ces projets.

D'autres initiatives syndicales sont déjà prévues : un débat sur « la voie technologiques et la démocratisation » au salon de l'éducation, un stage national sur « l'avenir de la voie technologique » en janvier lors des préparations de rentrée.

Il s'agit d'essayer d'occuper le terrain sur ce sujet là également, dans un contexte social riche.

Vous trouverez ci dessous ce qui pourrait être une trame de communiqué de presse que vous pourriez adapter en fonction de votre établissement.

Merci de faire remonter à vos sections académiques (S3), et au SNES national (S4), la nature des initiatives que vous pourrez prendre.



Bon courage

Salutation syndicales

Roland Hubert
Thierry Reygades


--------------------------------------------------------------------------------

Exemple de Communiqué de presse

Voie Technologique : un enjeu majeur pour l’avenir du système éducatif


Les séries technologiques ont depuis longtemps démontré leur efficacité : elles ont permis notamment à partir des années 70 d’augmenter sensiblement le nombre de bacheliers.
C'est grâce à une pédagogie organisée autour de travaux d’atelier, de travaux pratiques et travaux dirigés, en groupe, que les enseignants de ces séries ont pu faire réussir leurs élèves.
Ces séries offrent, chacune dans leur spécialité, des perspectives de poursuites d'études courtes (BTS ou DUT) qui permettent d'attirer des élèves qui à la sortie de la 3ème ont besoin d'une vision à moyen terme de la fin de leurs études.
Tous ces aspects qui font la force et justifient la place des séries technologiques sont remis en cause par la réforme mise en avant par le ministère.
La réforme du lycée en seconde avec les Enseignements d’explorations (EDE) technologiques ont réduit la visibilité de la voie technologique pour les élèves et leurs familles (réduction des horaires et des contenus)
Dans la réforme de voie technologique industrielle (STI), de laboratoire (STL) et d’Arts Appliqués, le travail pratique autour de l'objet technique disparaît complètement au profit d'un élargissement des compétences générales des élèves sans aucune application pratique.
La « pseudo » consultation sur les projets de programmes généraux et technologiques organisée sur un laps de temps très réduit se termine et confirme la dénaturation des formations avec une coupure entre enseignements généraux et système techniques étudiés.
Au bout du compte, ces contenus ne sont ni intéressants ni attractifs et risquent de détourner de nombreux jeunes de ces formations (1)
En outre, les enseignants vont subir des suppressions de postes massives (fil directeur de toutes les réformes dans l’Education Nationale, aujourd’hui) et des reconversions aléatoires.
Le Snes, depuis des années, défend la spécificité de la voie technologique qui a permis à de nombreux jeunes, notamment issus des milieux populaires d’accéder au baccalauréat et de poursuivre des études. Il affirme sa détermination à maintenir cette voie aux côté de la voie générale et professionnelle.
Il organise le 21 Octobre une journée de protestation pour une autre réforme et le maintien de cette voie de réussite, point de départ d’une campagne de mobilisation nationale.
A cette occasion, il tiendra un point de presse au siège du Snes

A xxx, le yy octobre 2010


1.Les séries ST2S et STG rénovées récemment vont à la rentrée 2011 subir le même sort.

_________________
"Pour faire de grandes choses, il ne faut pas être un si grand génie: il ne faut pas être au-dessus des hommes; il faut être avec eux." Montesquieu
avatar
Pascal
Rang: Grand Sage du Forum
Rang: Grand Sage du Forum

Messages : 236
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 44
Localisation : Bagnols sur Cèze

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum