Réforme STI2D et formation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme STI2D et formation

Message  elias le Mer 24 Nov - 23:15

Un courrier adressé au recteur de l'académie, suite à la réunion de présentation de la réforme STI2D par notre IPR.
Lettre rédigée par un collectif de professeurs des S.T.I. du L.P.O Benjamin Franklin à Orléans :


A l’attention de Monsieur le Recteur de l’Académie d’Orléans-Tours
Messieurs les IGEN des S.T.I
s/c de Monsieur le Proviseur


Objet : Mise en place de la réforme S.T.I2D


Monsieur le recteur, Messieurs les IGEN des S.T.I,

Dans le cadre de la réforme du baccalauréat technologique S.T.I2D nous avons participé, mardi 16 novembre, à une présentation suivie d’un échange avec notre I.P.R.
Nous souhaitons vous livrer nos analyses et vous faire part de nos propositions :

1- Quels élèves pour la filière STI2D dans notre établissement ?

- Avant la réforme : le public était ciblé grâce aux spécificités du bac STI, pédagogies adaptées, des heures de travaux pratiques en petits groupes, des systèmes réels didactisés, des poursuites d’études professionnalisantes (bac + 2 et licence pro)
– Après la réforme : les poursuites d’études visées sont longues : master 2, cursus et pédagogie identiques aux sections générales avec une "coloration" technologique.
– Conséquences : la filière STI2D accueillera désormais un public identique à celui des sections générales entraînant une difficulté de recrutement. Quels arguments pour décider les jeunes et leurs familles à venir dans notre lycée proposant ces options de technologie industrielle si les compétences et le cursus post bac sont les mêmes que dans le lycée le plus proche de chez eux ?
– Les autres élèves, ayant un profil comparable à ceux actuellement en S.T.I., sont attendus en Bac PRO, mettant fin à la promotion sociale maintes fois reconnue aux anciens Bac S.T.I..
Il n’est pas prévu d’extension de la section professionnelle de notre lycée. Seule solution pour les familles et les élèves souhaitant des études courtes : CFA privés
- Conclusion : n'allons-nous pas être victimes de la désertification puis disparition des sections technologiques au seul profit du privé ?

2- Quel devenir pour les enseignants STI ?

- Evolution positive des compétences pédagogiques en adéquation avec celles de la société (pluri technologies, liberté pédagogique) ;
- Le corps des STI devient monolithique (disparition de nos spécialités) ;
- 296 h en quasi AUTOFORMATION ...et pour des disciplines totalement « nouvelles » : développement durable, éco conception, etc … ;
- Formation précipitée (les objectifs et les contenus sont en cours de rédaction !), inadaptée, durée insuffisante, sans aucune décharge horaire ;
- Inadéquation de la durée des formations avec la mise en place rapide de la réforme ;
– Incertitudes du devenir individuel : aucune garantie n’est apportée quant au maintien des postes malgré l’investissement des équipes pédagogiques dans ces formations.

Quelles sont nos propositions ?

- Aucune suppression de poste : tous les enseignants doivent suivre des
formations Interdisciplinaires (35% d'élèves en plus prévus avec la nouvelle réforme !) ;
- Réévaluation des heures de formation en présentiel ;
- Intégration de la formation dans le cadre légal des obligations de service des personnels (cf : décret n°2007-1470 du 15 octobre 2007 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des fonctionnaires de l’Etat, et le courrier de notre ministre L. CHATEL datant de septembre 2010 concernant le droit individuel de formation ) ;
- Accompagnement et soutien du rectorat pour la promotion des STI2D dans le cadre des actions locales déjà entreprises par les personnels de notre lycée (visites dans les collèges, carrefour des métiers…) faites l'année dernière sur le temps libre des collègues ;
- Développement de S.E.P "publiques" pour « alimenter » les sections de techniciens supérieurs ;
– Organisation de la mise en place de la réforme en réunions plénières (au sein du lycée Benjamin Franklin) avec tous les collègues concernés.
– Réflexions et propositions collégiales pour la répartition des 16/29ème de l’horaire à effectif réduit.

En conclusion, nous sommes volontaires, nous maîtrisons des méthodes pédagogiques plébiscitées il y a encore peu de temps ( centres d'intérêts, travaux pratiques, pédagogie différenciée). Nous connaissons le milieu industriel local ! C'est dommage de priver les jeunes de ces potentiels déjà en place !

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le recteur, l’expression de nos respectueuses salutations.


L’équipe des professeurs des S.T.I du LPO Benjamin Franklin
[b]
Fichiers joints
lettre recteur.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(12 Ko) Téléchargé 24 fois

elias
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 1
Date d'inscription : 25/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum