Et les profs de physique appliquée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et les profs de physique appliquée.

Message  ravachol le Dim 9 Jan - 17:56

Bien que la physique appliquée soit une discipline faisant partie de l'enseignement général, la réforme des sti
conduit à sa disparition pure et simple. Les profs de physique appliquée seront convertis d'autorité en physique chimie. Du fait de la réduction considérable d'heures de sciences physique dans les nouvelles sti2d, les mesures de carte scolairs concerneront aussi les profs de physique chimie actuels.
Les collègues de physique chimie les plus jeunes devront partir, les collègues de physique appliquée plus agés seront affectées dans les filières générales.

Cet argument est important, il permet d'élargir l'unité pour l'abandon, sinon le report de cette réforme.

ravachol.
avatar
ravachol
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 3
Date d'inscription : 09/01/2011
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs de physique appliquée.

Message  jmorgir le Dim 9 Jan - 20:12

Le dispositif de reconversion est lancé dans l'academie de poitiers (voir fichiers joints) : Reponse avant le 7 fevrier, à l'aveugle car le contrat proposé n'est pas tres clair (exemple : au maximum 9 heures de decharge mais le minimum est inconnu, quid des agrégés, perspectiveautre que college, ...............)

Par contre dans l'annexe 2 FAQ, une petite info pour ceux qui ne se reconvertiront pas : 3 heures de decharge possibles pour "l'adaptation" de la Physique Appliquée ( 1510) vers la Physique Chimie (1500) ; à suivre.
Fichiers joints
Circulaire_plan_de_reconversion.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(61 Ko) Téléchargé 83 fois
Annexe 1.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(33 Ko) Téléchargé 71 fois
Annexe 2 FAQ.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(45 Ko) Téléchargé 68 fois

jmorgir
Rang: Novice
Rang: Novice

Messages : 9
Date d'inscription : 14/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Et les profs de physique appliquée.

Message  loic le Lun 10 Jan - 2:59

Jusqu'où iront-ils ?

Anciennement professeur de Physique appliquée (1997 -> 2010) et actuellement professeur de Génie électrique, je vais vous faire part de mon expérience administrative.

Durant, ma phase physique appliquée, j’ai connu la joie d’être TZR. Ce poste ne me permettant pas de m’épanouir, j’avais demandé une reconversion en Mathématiques (en 2006-2007). Après divers courriers, mon inspection d’origine était d’accord, mais pas l’inspection de mathématique. Pour en connaître les raisons, j’ai contacté l’IPR de Math qui m’a répondu que je n’avais pas un profil satisfaisant (CPGE + ingénieur!) et que de toute manière les postes attribués aux personnes en reconversion étaient automatiquement en collège (après confirmation par d’autres contacts au rectorat, l’élément de mon profil qui lui déplaisait était mon baccalauréat technologique F3 !).

Ensuite, on m’a forcé à me former en Physique Chimie durant un an (adaptation). Le DRH de l’académie s’est déplacé et nous a promis la libération de 9h sur notre service hebdomadaire. Dès le lendemain, certains recevaient des remplacements en plein temps !. NB : On ne l’a pas vu à la réunion suivante pour nous justifier le non-respect de ses engagements.
Pour info, la formation demande bien plus que 3h de travail (une plateforme distanciel avec l’université a été ouverte pour suivre des cours et rendre des TD. Pour les TP, on nous attribuait un tuteur sur le lycée de rattachement pour suivre ces TP).

Donc mes chère(s) collègues de Physique Appliquée, j’ai 2 constats à faire sur mon expérience :
  • Une reconversion (sans concours) vous donnera toujours l’impression d’être un sous-prof : il y a le risque de ne pas être reconnu par ses nouveaux collègues. De même, l’IPR ne vous verra jamais comme un vrai prof de sa discipline (surtout en math). Un conseil, passez le concours interne.
  • Pour l’adaptation à la Physique Chimie, j’ai le même ressentiment que pour la reconversion. Méfiez-vous, car il n’est pas dit que l’on vous force à aller en collège.
Pour finir, je pense que certains professeurs de Physique Appliquée ont suivi un enseignement de chimie très léger (jusqu’à la seconde pour ma part). Donc, pour ceux-ci l’adaptation risque d’être très difficile. Et, malheureusement, une reconversion en génie électrique (pour ma part la discipline la plus proche de mon cursus) semble impossible.
Comme je l'ai dit à mon inspecteur de l'époque (en 2007): "Si j'avais seulement 1 ou 2 ans d'enseignement, je démissionnerais".

loic
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 2
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

bof

Message  prof67 le Jeu 13 Jan - 3:59

En tant que physique appliqué, à quoi ça sert de se reconvertir en physique-chimie si eux aussi vont subir des suppressions de poste? Où vont aller tous les physique chimie excédentaires?On va tous finir prof de techno puisque c'est les seuls postes en manque de profs. scratch

prof67
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 1
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

PROFS DE PHYSIQUE APPLIQUEE

Message  blanche le Dim 16 Jan - 17:26

Le dispositif de reconversion n'est toujours pas lancé sur l'académie de Caen.
Toujours pas de formation en vue, par rapport à nos collègues de STI.
Pour eux, la formation sur l'enseignement transversal commence à partir du 31 janvier , à raison d'une journée par semaine et cela pendant 12 semaines.

QUE FAIT LE RECTORAT, NOUS SOMMES IGNORES

Blanche

blanche
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 1
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 41
Localisation : cherbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs de physique appliquée.

Message  jmorgir le Jeu 10 Fév - 21:22

La formation pour l'adaptation en Physique Chimie est lancée en........................... Martinique :

http://cms.ac-martinique.fr/discipline/physiquechimie/file/doc_ipr/2011-01-21-lettre-pour-les-professeurs-de-physique-appliquee.pdf

A qui le tour ?

jmorgir
Rang: Novice
Rang: Novice

Messages : 9
Date d'inscription : 14/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs de physique appliquée.

Message  chris29 le Lun 14 Fév - 0:54

Bonsoir à tous :-)
Au travers des quelques témoignages que je viens de lire, je voudrais attirer votre attention sur un fait qui me parait important, notamment dans les frictions qui ne manquent pas d'apparaitre, à l'heure actuelle, avec les collègues de physique-chimie. Dans mon Lycée par exemple, l'ensemble de ces collègues tentent de persuader l'équipe dirigeante que si suppressions de postes il y a, liées à la réforme, celles-ci doivent porter en totalité sur la physique appliquée !! Cool alors même, qu'une partie d'entre eux interviennent dans les classes de STI actuelles et qu'ils veulent bien sûr y participer après la mise en place de la réforme. Ils arguent du fait que la chimie est prépondérante maintenant (ce qui n'est pas vrai) et que nous ne serons pas compétents, etc..........Oubliant aussi de préciser que s'ils n'avaient pas ces heures en STI, ils ne seraient pas en poste fixe actuellement dans le lycée.
Il faut donc réagir et arrêter de nous lamenter, car en face ils ont trouvé l'accroche pour tenter de convaincre les administrations.

Premier point:
N'oublions pas que nous sommes professeurs de physique comme les collègues de physique-chimie, et que la physique garde une place très importante dans toutes les classes, et qu'à ce niveau nous n'avons aucun complexe à avoir contrairement encore à ce que certains collègues de physique-chimie voudraient laisser à penser ......
Cette nouvelle réforme implique effectivement un effort de notre part pour enseigner la chimie, effort d'ailleurs plus ou moins important selon les cursus souvent très divers suivis par chacun d'entre nous. Certains ont suivi un enseignement de chimie lors de leur formation initiale post bac, avec là aussi un niveau plus ou moins important. D'autres n'ont plus fait de chimie depuis le Lycée et certains peut-être n'en ont jamais fait.
De toute façon il faut se lancer et donc ....Bossons la chimie !!! study
On ne nous demande pas d'enseigner la chimie à BAC +5, mais au lycée!!!! Nous avons pour la plupart un niveau d'étude de bac+3 à bac +8, certifiés et agrégés, alors n'en faisons pas non plus une montagne car l'enseignement de chimie de la seconde notamment et de la première S voire de la terminale S sont très largement accessibles, sans prétention aucune....Notre formation et notre culture sont scientifiques avant tout, et vous verrez qu'en vous y intéressant, les liens avec la physique sont évidents....Tout ça d'ailleurs ne forme qu'un tout et il n'y pas de cloisonnement entre toutes ces sciences, qui font partie des sciences de l'Univers.

Deuxième point.
Je lis ou j'entends aussi beaucoup de professeurs de physique appliquée qui disent :" oui on va devoir être inclus dans le corps de physique-chimie....". Grave erreur encore car nos collègues de physique-chimie exploitent ce fait pour passer pour les victimes. Et oui, vu sous cette angle, nous passons pour des opportunistes qui prenons leur place.
D'autant plus que c'est faux. Il existe depuis quelques temps déjà une dénomination qui regroupe les 2 anciens corps: certains doivent la connaître. C'est le SPCFA: Sciences Physiques et Chimiques Fondamentales Appliquées, corps qui regroupe donc les ex physique appliquée et physique-chimie. Alors insistez sur ce point lors de vos conversations et n'utilisez plus, par pitié Very Happy , l'ancienne terminologie. Avec ce nouveau corps, personne ne prend la place de personne.
Cela a un autre avantage, c'est de pouvoir établir une règle juste et équitable, applicable partout en France, lors des suppressions de postes: l'ancienneté dans le poste.
La règle sera alors claire et transparente et pas d'arrangements sous la table. Nous avons fait quelques prévisions dans notre lycée et les départs seraient équitablement répartis au cours des prochaines années entre les 2 anciens corps (en espérant que ça s'arrête un jour bien sûr).

3ème point.
Concernant les éventuelles suppressions liées à nos manques en chimie, insistez aussi sur le fait qu'il y a une incongruité dans la chose, car comment accepter de perdre son poste à cause de la chimie, sachant très bien que par la suite, vous serez réaffecté obligatoirement dans des classes où vous devrez enseigner justement la physique et la chimie...!!!!!! Shocked

4ème point.
Si le corps SPCFA existe bien et que la distinction 1500 et 1510 devrait disparaitre à terme, selon les propres termes de notre IPR et selon aussi des dires rapportés par FO, lors d'une rencontre avec la DGRH de Rennes, certaines équipes dirigeantes de lycées, plus ou moins influencées, arguent du fait que les textes officiels n'étant pas encore promulgués, la distinction 1500-1510 reste encore applicable, laissant à penser que les suppressions de postes, cette année notamment, pourraient n'être supportées que par la physique appliquée, alors même que le SPCFA existe et regroupe l'ensemble des professeurs issus des anciens corps.
Il faut donc d'une façon ou d'une autre (par voie syndicale par exemple) insister pour que ces textes sortent le plus rapidement possible.!!!!
Il faut exiger la transparence la plus totale, non pas pour avantager la physique appliquée mais surtout pour qu'elle ne soit pas bafouée, et que seule une règle juste, et identique partout, soit appliquée, dans le cadre des suppressions de postes.
De plus cela permettra à chacun d'entre nous de prévoir effectivement la chose si tant est qu'elle doit arriver, et ainsi de pouvoir préparer notamment les voeux pour un éventuel mouvement.
A l'heure actuelle, les règles n'étant pas énoncées, la mauvaise nouvelle peut tomber à tout moment sans qu'on ait pu s'y préparer: c'est inadmissible!!! Et ceci est vrai pour tous les collègues, qu'ils soient ex physique appliquée ou physique-chimie.

Voici donc quelques remarques qui ont pour but de rester combatif, afin de ne pas être perçues comme des victimes expiatoires et pour insister aussi sur notre faculté et nos capacités à nous adapter, face à une adversité multiple..... Smile

Bon courage à tous Smile
chris


chris29
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 1
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs de physique appliquée.

Message  laam40 le Lun 14 Fév - 2:32

Bonjour chris29,
Merci pour cette mise au point et surtout pour l’info que tu mets à la disposition des collègues un peu désemparés devant une situation inédite. Je suis en G électronique mais je côtoie mes collègues de Phy App.
Dans notre bahut, c’est un peu le sauve qui peut comme tu l’as décris. Cependant, un poste berceau a été reconduit tandis qu’un collègue PA (plus ancien) a été privé d’un demi poste, il est donc contraint d’accepter un complément de service ailleurs.
Le proviseur a dit clairement qu’il "ne sacrifie pas ses sections" en gardant les profs de PA. Raison implicite, mais évidente : incapacité pour un PA à enseigner la chimie. Ce qui est scandaleux. A-t-il le droit d’agir ainsi ? En tout cas, les IA-IPR, eux non plus, ne sont pas clairs à ce sujet. Et, la carte scolaire prochaine, je ne sais pas ce qu’elle va préciser si l’inspection et le ministère laissent régner le flou.

Ce sauve qui peut, est également vécu dans toutes les équipes de STI d’un même bahut. Il y a moins d’heures, il n’y a plus de postes (on en supprime même dès que le nombre d’HSA ≤ 17h, ces heures sont ventilées en HSup !).

Pour l'info sur le SPCFA, si tu as une doc officielle, merci de la partager avec les collègues de PA. Je suis moi-même intéressé pour la portée à la connaissance des PA de mon bahut. D’ailleur, ton message je vais le copier pour les en informer.




Dernière édition par laam40 le Mer 2 Mar - 13:13, édité 1 fois

_________________
DDHC Art. 35 :
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

laam40
Rang: Sage du Forum
Rang: Sage du Forum

Messages : 137
Date d'inscription : 10/10/2010
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Notre action en Martinique

Message  n972 le Jeu 17 Fév - 22:21

Bonjour à tous !

Effectivement la formation en physique chimie a débuté en Martinique avec environ 3/4 des profs présents ; elle a duré 3h pendant lesquelles nous avons posé et meme reposé des questions sur l'avancée de la réforme à notre IPR. Selon lui la réforme aurait deja été votée ?? Malgré son insistance pour pouvoir nous presenter à nouveau la réforme et faire avancer son cours certains d'entre nous lui avons signifié notre mécontentement ainsi que toutes les inepties liées a cette réforme...finalement il n'a pu faire que 40 mins de "remise à niveau" sur la chimie organique !! le reste sera bien sur de l auto formation pour nous...Je tiens à préciser que le collègue qui devait présenter la 2ème journée de formation (le 22 mars) a annulé sa candidature sachant qu il est un physicien appliqué et que nous sommes mobilisés contre la réforme.
En tout etat de cause nous poursuivons notre combat et irons jusqu au bout pour informer le plus grand nombre sur l'avenir de la filière STI . Le 22 février nous devons manifester dans les rues de Fort-de-France accompagnés d autres collègues (toutes disciplines confondues) en raison de la suppression de 239 postes dans notre académie. L’intersyndicale a par ailleurs accepté que nous défilions en tête de cortège !
Voilà la lutte continue en Martinique.
Bon courage à vous en espérant que le Ministère soit enfin à notre écoute...











n972
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 2
Date d'inscription : 29/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

doit on accepter une reconversion ?

Message  val le Jeu 24 Fév - 2:21

physique chimie pourquoi pas , mais est ce qu on peut nous obliger a se reconvertir en math ou math sciences ou meme technologie ?


pouvons nous refuser ?

val
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 1
Date d'inscription : 24/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs de physique appliquée.

Message  SurfeurDeCuivre le Ven 25 Fév - 10:39

salut
moi, je trouve cela DEPLORABLE; depuis le début, j'ai essayé de soutenir mes collègues car je les voyais bien s'intégrer au tronc commun, mais "PAS QUESTION !! le tronc commun sera assuré par un prof d'elec et un prof de contruction..."
j'ai l'impression que l'on régrèsse! PAS question pour moi de re-enseigner la physique des matériaux, l'électrostatique (bien que surement passionant, cela m'a gavé élève)...
surtout qu'un de mes collégues, ayant formation initiale physique-chilie, a du s'adapter à la physique appliquée il y a quelques années (il le dirait mieux que moi!)... du n'importe quoi, y'a qu'à regarder la valse des ministres d'une chaise à l'autre... aucun ne conait ses dossiers, ils doivent faire leurs choix à la roulete, c'est pas possible autrement... triste France!!
et j'ai pas l'impression que ce soit fini...
et y'en a encore pour prêcher qu'on va amener nos élèves à bac+5, ils ont pas écouté Sarko l'aut jour reparler de l'apprentissage, du travail manuel....
mais gardons le moral...
avatar
SurfeurDeCuivre
Rang: Posteur confirmé
Rang: Posteur confirmé

Messages : 19
Date d'inscription : 15/02/2011
Localisation : 64000

Revenir en haut Aller en bas

ras le bol

Message  clintmattei le Mer 2 Mar - 12:58

Nous à toulouse !!
Le Néant total .... Rien ne se passe , les collègues ont peur de notre inspectrice,
nous sommes passés via un courrier du rectorat de prof de phys app à sciences physique ...( le proviseur aurait du nous recevoir d'après la lettre nous recevoir un à un pour nous expliquer ce changement mais bien entendu , il botte en touche,juste la lettre dans le casier et hop débrouille toi gros c..)
l'ignorance est de mise chez nous , même entre profs on se méfie ( font c...r ces physiciens , chacun sa m...e) , pas de vague l'ami , c'est pour ton bien, hein , la réforme ; perso je suis titulaire d'un bac f3, alors , hein , moi, la chimie ...
pas de problème rétorque l'amie inspectrice , tu évolues esclave , chimie= sciences donc just do it!!!!!
je la sens bien , moi la réforme....
excusez moi de ce désordre de phrases mais bon je comprends camus et son étranger ....


clintmattei
Rang: Posteur confirmé
Rang: Posteur confirmé

Messages : 18
Date d'inscription : 02/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Quelques irréductibles de physique appliquée

Message  loici le Jeu 3 Mar - 2:00

Bonsoir Clintmattei,

Pourrais-tu préciser si tous les collègues de physique appliquée de toulouse ( y compris TZR ou en MCS cette année ) on reçu ce courrier et à quelle date ?
Il semblerait que le traitement soit différent selon les académie. La physique appliquée demeure à Poitiers par exemple ( voir les circulaires sur le mouvement intra-académique qui sortent en ce moment ...). A quand le changement général ( de fusil d'épaule ) ?

Loici

loici
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 3
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs de physique appliquée.

Message  clintmattei le Jeu 3 Mar - 10:57

apparemment 52 profs de l'académie de toulouse en phys appliquée ont été basculé en sciences physique
les profs enseignant en BTS sur un poste à profil( domotique pour mon collègue) reste en phys appliquée .

clintmattei
Rang: Posteur confirmé
Rang: Posteur confirmé

Messages : 18
Date d'inscription : 02/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs de physique appliquée.

Message  clintmattei le Jeu 3 Mar - 10:59

j'oubliais , ceci juste avant de partir en vacances scolaires ( 20 février)

clintmattei
Rang: Posteur confirmé
Rang: Posteur confirmé

Messages : 18
Date d'inscription : 02/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

SPCFA ? Réaction au méssage de Chris 29

Message  ravachol le Dim 13 Mar - 21:50

Au niveau des inspections régionales et nationales les ipr de pc et pa sont bien regroupés sous la bagnère science physique chimie fondamentale et appliquée, mais voir en cela une garantie selon laquelle la physique appliquée continuerait à exister, c'est confondre illusion et réalité.

La seule chose qui est certaine c'est que l'inspection générale a décidé de convertir les profs de physique appliquée en professeurs de physique chimie, ce qui revient à changer leur code disciplinaire de 1510 à 1500.

Dans la plupart des académies, des groupes de travail ont été réunis dans les rectorats pour acter les modalités des reconversions.

Ces groupes de travail ont produit des circulaires dont l'affichage est obligatoire sur les panneaux d'information. Exigez de vos chefs d'établissements de les afficher. Questionnez vos représentants syndicaux car les syndicats sont invités à assister à ces groupes de travail.

Ces reconversions se font dans le cadre de notre statut de fonctionnaire d'état bien mis à mal par la RGPP.

Tout changement de code disciplinaire correspond à une reconversion. Tout fonctionnaire reconverti perd son poste dès que sa reconversion est validée administrativement, il est automatiquement inscrit au mouvement intra, ce qui revient à dire que l'avenir des profs de PA c'est d'être TZR.

Les DGH qui viennent de tomber dans nos bahuts se traduisent par des mesures de carte scolaires, et nous savons que l'année prochaine cela s'amplifiera. A ce stade ce sont les derniers arrivés qu'ils soient PC ou PA qui dégagent. Quand les reconversions seront actées alors tous les ex PA devront perdre leurs postes si l'administration est cohérente avec ce qu'elle écrit.

Demandez-donc à vos recteurs et inspecteurs de vous garantir par écrit que vous conserverez vos postes.

Et si on vous répond qu'il ne s'agit pas d'une reconversion, demandez alors de quoi il s'agit et quels sont les textes officiels qui le précisent.
Fichiers joints
circulaire reconversion rentrée 2011 réunion du 8 février.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(189 Ko) Téléchargé 22 fois
avatar
ravachol
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 3
Date d'inscription : 09/01/2011
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Adaptation Chimie

Message  loici le Dim 13 Mar - 23:04

Le changement 1510 vers 1500 est considéré comme une "adaptation" et non pas une "reconversion". Il est effectif dans certaines académies (Aix, Toulouse) dès le mouvement intra 2011. Qu'en est-il dans les autres académies ? Pourquoi cette disparité ?

Extrait du bulletin académique spécial du 14 mars à Aix-Marseille :
NB : Situation spécifique concernant les enseignants de physique appliquée :
Tous les enseignants actuellement titulaires d’un poste de physique appliquée dans l’académie conservent leur affectation, leur poste de physique appliquée étant transformé en poste de physique chimie en amont du mouvement intra académique 2011.
Pour les enseignants entrant dans l’académie (phase inter académique) dans la discipline physique appliquée, la participation à la phase intra académique se fera obligatoirement en physique chimie (L1500) ou sur des postes spécifiques académiques (physique chimie ou physique appliquée).
En cas de mesure de carte scolaire en physique chimie (L1500) et en l’absence de fonctionnaire volontaire, la règle générale s’applique quelle que soit la discipline de recrutement physique chimie/physique appliquée
(cf p16).

loici
Rang: Posteur Débutant
Rang: Posteur Débutant

Messages : 3
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les profs de physique appliquée.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum