Réunion des chefs des travaux avec le recteur Versailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunion des chefs des travaux avec le recteur Versailles

Message  Baud le Sam 6 Fév - 0:24

Bonjour à tous,

Mercredi 3 Février, le Recteur a réuni tous les chefs des travaux de l'Académie de Versailles pour définir le contenu et les modalités de fonctionnement des enseignements d'exploration de 2nd: SI et CIT. En voici le contenu:

PRESENTATION.
Pour le domaine des sciences et technologies, les ens eignements d’exploration proposés à la RS 2010 sont au
nombre de deux :
Sciences de l’ingénieur (SI) dont l’obj ectif est de faire découvrir à l’élève les méthodes d’analyse
et de résolution de problème, les outils de modélisation et de simulation utilisés dans la conception
des produits, systèmes et ouvrages qui, dans le respect des contraintes du développement durable,
répondent aux besoins de nos sociétés.
Création et innovations technologiques (CIT) dont l’objectif est d’initier l’élève aux démarches de
créativité permettant de favoriser l’ innovation, de présenter les méthodes de travail et les
techniques de conception qui favorisent, dans la réalisation des produits, biens et services,
l’émergence de solutions nouvelles, adaptées aux enjeux sociétaux et environnementaux.
OBJECTIFS.
L’objectif commun assigné à ces enseignements est de per mettre à l’élève de découvrir et de tester un
projet de formation en vue d'une orientation mieux éclairée.
La stratégie proposée, en SI comme en CIT repose sur :
la découverte des activités caractéristiques de la conception de produit ou de la création industrielle,
la découverte des domaines professionnels et des métiers vers lesquels elles s’ouvrent,
le repérage des parcours de formation pré et post baccalauréat qui y conduisent,
CHAMPS D’EXPLORATION ET ACTIVITES CARACTERISTIQUES.
Sciences de l’ingénieur.
L’enseignement mobilise simultanément les appr oches scientifique et technologique. Il met en
évidence les démarches organisationnelles et de management de projet utilisés dans le
développement de produits économiquement et techniquement viables. Il fait une large place aux
outils numériques permettant de modéliser et de simuler les comportements, afin de prévoir les
performances et d’optimiser les solutions constructives en phase de conception.
L’enseignement des sciences de l’ingénieur s’appuie sur des études de cas dans lesquelles les
relations entre les systèmes pluritechnologiques et l’environnement matériel, humain et économique
sont déterminantes pour la société.
Les études de cas proposées portent sur l’analyse de produits ou de systèmes techniques existant,
la recherche d’une solution à un problème et la démarche de projet.
Il permet d’éclairer le corpus de connaissances scientifiques et technologiques dont la maîtrise est
indispensable aux futurs ingénieurs pour répondre aux besoins de nos sociétés dans le respect des
contraintes du développement durable.
Création et innovations technologiques :
L’enseignement s’appuie sur l’analyse de l’évolution de produits ou de solutions techniques du point
de vue de l’innovation (lois d’évolution, principes de résolution, démarches de créativité, etc.) ainsi
que sur la mise en oeuvre d’une démarche d’innovation technologique.
SCIENCES et TECHNOLOGIES
ENSEIGNEMENTS D’EXPLORATION EN CLASSE DE SECONDE
Les activités proposées permettent d’explorer les processus permettant d’aboutir à une innovation, de vivre une démarche de créativité et d’appréhender la place de l’innovation technologique dans la société.
En développant une approche originale, au regard de la présentation habituelle des études scientifiques et technologiques, cet enseignement permet à l’élève d’identifier des perspectives d’études supérieures et, au-delà, des champs professionnels d’insertion.
ORGANISATION GENERALE.
Conçus dans la continuité des programmes du collège, les enseignements SI et CIT s’appuient sur les compétences et les connaissances du socle commun.
Ils se déroulent dans une salle dédiée, comportant essentiellement des ordinateurs et logiciels spécifiques complétés par des dispositifs expérimentaux simples. Cette organisation matérielle rend possible l’implantation de ces enseignements dans tous les lycées.
Les relations avec les entreprises et l’intervention de professionnels ou d’experts sont une composante essentielle de la formation.
MISE EN OEUVRE.
Les enseignements d’exploration SI et CIT doivent être proposés à la RS 2010 dans tous les établissements LEGT ou LPO, sans imposer le couplage systématique SI / CIT et sans contraindre les élèves vers l’un ou l’autre des enseignements.
Ils doivent également être proposés le plus largement possible dans les lycées généraux. A la rentrée scolaire 2010, et dans l’attente de la création d’espaces dédiés, les modalités de mise en oeuvre de ces enseignements dans les lycées généraux peuvent être aménagées : Pour « Sciences de l’ingénieur » en réalisant, bassin par bassin, une mise en réseau des établissements permettant à tout élève de choisir et recevoir l’enseignement SI, dans un environnement technique adapté et une proximité géographique compatible avec les contraintes de déplacement (déplacement des élèves) Pour « Création et innovations technologiques » en constituant dès à présent un réseau de professeurs ressource habilités à dispenser la formation dans les différents établissements (déplacement des professeurs).
La dotation horaire mise à disposition des établissements pour la classe de seconde ne permet pas la mise en place de dédoublements systématiques. Pour SI comme pour CIT, il conviendra donc de concevoir, sur la base de 54 heures, un (des) projet(s) d’exploration(s) dans lesquels le temps de formation aura été optimisé afin de ne requérir l’intervention du professeur devant un groupe à effectif réduit que lorsque les activités élèves le justifieront.
La mise en oeuvre des activités caractéristiques, en SI comme en CIT, semble difficilement compatible avec une organisation par blocs horaires d’une heure et trente minutes. Le groupe IA IPR de STI propose donc la mise en place d’une organisation pédagogique par blocs horaires de trois heures, sur une demi-année scolaire. D’autres solutions peuvent être envisagées dans le cadre des projets élaborés par les établissements.
Le groupe IA-IPR de STI se tiendra à la disposition des départements, des bassins et des établissements pour apporter son expertise dans la création et la mise en oeuvre de ces réseaux.
Groupe IA IPR STI
Académie de Versailles
Janvier 2010[center]

nous comptons nous opposer à ce projet. Pour le moment, je ne sais pas pas encore sous quelle forme. J'ai évidemment diffusé votre lien et je pense qu'il serait temps que nous (prof de STI) nous organisions au niveau national pour nous faire entendre.

A bientôt JMichel Baud
(professeur électronique et élu liste indépendante lycée Emilie de Breteuil 78180 Montigny le bretonneux

Baud
Rang: Posteur confirmé
Rang: Posteur confirmé

Messages : 11
Date d'inscription : 26/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des chefs des travaux avec le recteur Versailles

Message  Pascal le Sam 6 Fév - 13:44

Baud a écrit:Bonjour à tous,

Mercredi 3 Février, le Recteur a réuni tous les chefs des travaux de l'Académie de Versailles pour définir le contenu et les modalités de fonctionnement des enseignements d'exploration de 2nd: SI et CIT. En voici le contenu:

[...] A la rentrée scolaire 2010, et dans l’attente de la création d’espaces dédiés, les modalités de mise en oeuvre de ces enseignements dans les lycées généraux peuvent être aménagées : Pour « Sciences de l’ingénieur » en réalisant, bassin par bassin, une mise en réseau des établissements permettant à tout élève de choisir et recevoir l’enseignement SI, dans un environnement technique adapté et une proximité géographique compatible avec les contraintes de déplacement (déplacement des élèves) Pour « Création et innovations technologiques » en constituant dès à présent un réseau de professeurs ressource habilités à dispenser la formation dans les différents établissements (déplacement des professeurs).
Au moins c'est clair. Voilà ce que l'on va devenir. Des profs de SI ou CIT sur zone !!!


Baud a écrit:La dotation horaire mise à disposition des établissements pour la classe de seconde ne permet pas la mise en place de dédoublements systématiques.
Dans certaines académie (Montpellier notament) ce dédoublement est interdit par le recteur.


Baud a écrit:nous comptons nous opposer à ce projet. Pour le moment, je ne sais pas pas encore sous quelle forme. J'ai évidemment diffusé votre lien et je pense qu'il serait temps que nous (prof de STI) nous organisions au niveau national pour nous faire entendre.
Entièrement d'accord. Nous ne devons plus compter sur nos inspecteurs pour nous défendre. Les profs de SES ont leur association me semble-t'il. Pourquoi pas nous Question
avatar
Pascal
Rang: Grand Sage du Forum
Rang: Grand Sage du Forum

Messages : 236
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 44
Localisation : Bagnols sur Cèze

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des chefs des travaux avec le recteur Versailles

Message  Marc le Dim 7 Fév - 21:03

Remarque, profs sur zone peut avoir un avantage. On aura peut être une voiture de fonction. Je me vois bien au volant d'une mercedez Twisted Evil

Plus sérieusement, je suis avec vous pour m'opposer à tout ceci.
avatar
Marc
Rang: Posteur confirmé
Rang: Posteur confirmé

Messages : 13
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 40
Localisation : Bagnols sur Cèze

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des chefs des travaux avec le recteur Versailles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum