Où sont les heures ???

Aller en bas

Où sont les heures ???

Message  Dédé le Dim 10 Juil - 12:59

Quand je lis le document d'accompagnement "Enseignements technologiques transversaux et enseignements spécifiques ( série STI2D)" je lis ceci :

"Plus globalement, les différenciations entre STI2D et S-SI peuvent se résumer de la façon suivante :
- les modalités d’accès aux connaissances, qui sont plus progressives, inductives et
concrètes en STI2D qu’en S-SI car elles peuvent s’appuyer sur des activités pratiques de
découverte et d’expérimentation [...];"

Pour avoir suivi quelques cours de pédagogie et de didactique il avait été démontré que la méthode inductive était consommatrice de temps or le but de cette réforme n'est pas de donner plus d'heures de cours, mais au contraire d'en supprimer. Et quand on voit le nombre de collègues qui quittent l'enseignement technologique pour une reconversion, on ne peut qu'en être convaincu.

Je lis ceci aussi :

"- les durées de formation, qui passent du simple au double, et qui permet des redondances,
la mise en œuvre d’activités pratiques plus nombreuses, des horaires de formation à effectif réduit
plus importants
et un accompagnement plus individualisé de chaque élève ;"

Attendez, attendez, quelles sont les durées de formation qui passent du simple au double ? Et quels sont les horaires de formation à effectif réduit plus important. Là j'ai l'impression qu'il s'agit plus de méthode Coué que d'autre chose. Un peu comme la politique actuelle qui se fait à coup d'effet d'annonce mais sans être suivies des faits.

On y trouve des trucs sans sens, qui a compris de quoi parle cet extrait :

"- les spécialisations de la voie STI2D qui permettent aux élèves d’approfondir un domaine
concret qui l’intéresse en s’appuyant fortement sur une pédagogie de projet qui privilégie le travail
collaboratif en équipe, ce qui rassure certains élèves, permet à chacun de s’exprimer sur un point
fort et devient valorisant."

Ça sent le copier collé mal relu.

Bref je serais plutôt tenté de croire un secrétaire général de Rectorat à qui un CdT demandait le sens de cette réforme et qui s'est entendu répondre : "baisse des coût de 25%". Pour ma part c'est la première fois que je rencontre une telle hostilité face à une réforme.

Dans mon établissement, les chiffres parlent d'eux mêmes, rentrée 2010 : 80 élèves en STI, rentrée 2011 : 10 élèves prévus...

Applaudissements !!!


Dédé
Rang: Fidèle du Forum
Rang: Fidèle du Forum

Messages : 33
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum